Apprendre à conjuguer les verbes espagnols

espagnol

Publié le : 11 janvier 20216 mins de lecture

De nos jours, apprendre une langue étrangère est nécessaire. Si on incite les enfants à apprendre plusieurs langues comme le français, l’anglais ou le mandarin, il y a bien une raison. L’espagnol est la deuxième langue la plus parlée au monde. Bien maîtriser cette langue est un véritable atout. Comme pour toutes les autres langues étrangères, pour maîtriser l’espagnol, il faut savoir bien lire, bien écrire et bien parler. La conjugaison sera toujours au rendez-vous, d’où l’importance de bien savoir conjuguer les verbes. 

Les verbes être et avoir en espagnol

Dans la langue espagnole, il existe deux verbes être et deux verbes avoir. Les deux verbes être sont ser et estar. Ser indique une origine, une appartenance, une définition, un métier, tandis que estar indique le lieu, une situation passagère, l’état de santé, … Avant de passer à la conjugaison proprement dite, il est à souligner que les pronoms personnels sujets tels que yo, tú, él/ella/usted, nosotros, vosotros et ellos/ellas/ustedes ne sont pas obligatoires. Vous n’être pas obligé de les mentionner sauf pour insister. Au présent de l’indicatif, un temps très utilisé, ce sera soy, eres, es, somos, sois et son pour le verbe ser. Tandis que pour estar, vous avez estoy, estas, está, estamos, estáis et están. Voici quelques exemples, je suis professeur se traduit par soy profesor, il est malade se traduit par está enfermo, …

En ce qui concerne le verbe avoir, en espagnol, il y a tener et haber. Tener indique une possession et haber s’utilise comme auxiliaire pour les temps composés. Au présent de l’indicatif, pour tener : tengo, tienes, tiene, tenemos, tenéis et tienen, alors que pour haber : he, has, ha, hemos, habéis et han. Voici quelques exemples : j’ai une voiture se traduit par tengo un coche, j’ai mangé une pomme se traduit par he comido manzana. Pour que vous ayez plus d’exemples tout en accédant à d’autres conjugaisons, cliquez ici.

Les trois groupes de verbes en espagnol

En parlant de la conjugaison espagnole, il faut connaître avant tout qu’il existe trois groupes de verbes. Les verbes du premier groupe se terminent en -ar comme le verbe andar, les verbes du deuxième groupe se terminent en -er comme le verbe beber et les verbes du troisième groupe se terminent en -ir comme le verbe vivir. Pour les terminaisons des verbes conjugués, le présent de l’indicatif, les verbes en -ar auront comme terminaisons o, as, a, amos, ais et an. Exemple pour le verbe andar : ando, andas, anda, andamos, andais et andan. Les verbes en -er auront comme terminaisons o, es, e, emos, eis et en. Exemple pour le verbe beber, ce sera bebo, bebes, bebe, bebemos, bebeis et beben. Les verbes en -ir auront comme terminaisons o, es, e, imos, is et en. Exemple pour le verbe vivir, vous avez vivo, vives, vive, vivimos, vivís et viven. Quelle que soit l’irrégularité du verbe, ces terminaisons restent les mêmes. Les sites comme elconjugador peuvent vous aider.

Les irrégularités dans la conjugaison espagnole

Une des irrégularités dans la conjugaison espagnole est la diphtongaison. Il s’agit de la réunion de deux voyelles dont l’une porte l’accent tonique. L’irrégularité se manifeste au niveau du radical pour les temps de verbe au présent de l’indicatif, au présent du subjonctif et à l’impératif. Pour être plus précis, la voyelle « e » du radical change en « ie », la voyelle « u » en « ue » et la voyelle « o » en « ue ». Plusieurs verbes se diphtonguent comme empezar, dormir, jugar, poder, pensar, volver, querer, …

Le verbe poder notamment se conjugue comme suit au présent de l’indicatif : puedo, puedes, puede, podemos, podéis et pueden. Le verbe dormir se conjugue comme suit au présent de l’indicatif : duermo, duermes, duerme, dormimos, dormís et duermen. Le verbe pensar se conjugue comme suit au présent de l’indicatif : pienso, piensas, piensa, pensamos, pensáis et piensan. Il est à noter que la voyelle diphtongue à toutes les personnes sauf à la première et à la deuxième personne du pluriel.

D’autres détails à savoir dans la conjugaison espagnole

Outre la diphtongaison, il existe d’autres irrégularités pour certains verbes. À titre d’exemple, le verbe haber se conjugue autrement au présent de l’indicatif. Vous aurez he, has, ha, hemos, habéis et han. D’autres verbes prennent un « g » à la première personne du singulier au présent de l’indicatif comme hacer qui devient hago, poner qui devient pongo, traer qui devient traigo, salir qui devient salgo, tener qui devient tengo, venir qui devient vengo, oir qui devient oigo, etc. Concernant les verbes pronominaux. À l’infinitif, vous avez, par exemple, llamarse (s’appeler). Le « se » se colle à la fin du mot. Dans la conjugaison, le « se » devient me, te, se, nos, os et se et se place devant le verbe. Exemple llamarse au présent de l’indicatif devient me llamo, te llamas, se llama, nos llamamos, os llamáis et se llaman. En ce qui concerne le gérondif, les verbes en -ar se transforment en -ando comme andar devient andando. Et les verbes en -ir et -er se transforment en -iendo comme comer devient comiendo et vivir devient viviendo. Il existe encore beaucoup de choses à savoir, vous pouvez commencer par vous former via des sites comme elconjugador.

Plan du site